Les films de The Searchers récompensés au 75ème festival de Cannes

31/05/2022

Nous sommes heureux de pouvoir annoncer que nos films suivants ont été récompensés  lors de cette édition couronnée de succès du festival de Cannes:

HI-HAN
Le Prix du Jury

Réalisateur: Jerzy Skolimowski
Scénario: Ewa Piaskowska & Jerzy Skolimowski
Acteurs: Sandra Drzymalska, Isabelle Huppert, Lorenzo Zurzolo

© Aneta Gebska i Filip Gebski

Au Festival de Cannes, le Prix du Jury est une récompense décernée à un film que le jury a particulièrement apprécié. Le réalisateur Jerzy Skolimowski a conclu son discours en disant: “Je voudrais remercier mes ânes. Les six. Merci à mes ânes!” 

Le monde est un endroit mystérieux lorsqu’il est regardé au travers des yeux d’un animal. Hi-Han, âne gris aux yeux mélancoliques, rencontre bonnes et mauvaises âmes lors de ses péripéties contemporaines en Pologne et en Italie. Il éprouve joie et peine, fait face à l’arbitraire de la roue de la fortune, transforme sa chance en désastre et son désespoir en bonne surprise inattendue. Mais contrairement aux hommes, il ne perd jamais son innocence.

La légende polonaise Jerzy Skolimowski propose un complément visuel expérimental au drame en noir et blanc ‘Au Hasard Balthazar’ (1966) de Robert Bresson.

CORSAGE
Prix d’Interprétation Un Certain Regard

Réalisateur: Marie Kreutzer
Scénario: Marie Kreutzer
Acteurs: Vicky Krieps, Katharina Lorenz

© Felix Vratny

« Corsage » de la réalisatrice autrichienne Marie Kreutzer a été mis en lumière par le jury du festival lors de la cérémonie de clôture de « Un Certain Regard » vendredi dernier. L’actrice Vicky Krieps (Phantom Thread) a reçu le prix de la meilleure actrice pour son rôle de Sisi dans « Corsage », film qui relate la vie de l’impératrice Sisi autour de son 40ème anniversaire.

Le jour de son 40e anniversaire, l’Impératrice d’Autriche Sisi, jouée par Vicky Krieps (‘Phantom Thread’) est reléguée malgré elle au rang de femme âgée. Bien décidée à ne pas se résigner, elle nous emmène à travers ses rêves avant-gardistes et ses plus sombres secrets. Sisi baigne dans le luxe et la solitude. Idolâtrée et dorlotée en apparence, elle est en réalité maternée et privée de liberté.

Le précédent film de Marie Kreutzer ‘The Ground Beneath My Feet’ était en compétition à Berlin en 2019. 

LEILA ET SES FRÈRES
Prix de la Critique Internationale de la Fipresci

Réalisateur: Saeed Roustaee
Scénario: Saeed Roustaee
Acteurs: Taraneh Alidoosti, Saeed Poursamimi, Navid Mohammadzadeh

© Filmfestival Cannes

Quelques heures avant la cérémonie de clôture du festival de Cannes, « Leila et ses Frères » a reçu le Prix de la Critique Internationale de la FIPRESCI (Fédération Internationale de la PRESse CInématographique). Ce prix est décerné chaque année par un jury de critiques de films international pour la promotion de l’art visuel et pour soutenir les jeunes réalisateurs.

A 40 ans, Leila passe sa vie à prendre soin de ses parents et de ses quatre frères. Dans un pays sous le coup de sanctions économiques internationales, sa famille est criblée de dettes. Alors que tous essayent désespérément de joindre les deux bouts, Leila découvre que son père cache son héritage. Il veut se servir de l’argent pour devenir le nouveau patriarche du clan, plus haut grade dans la tradition perse. Lorsque sa santé ne cesse de se dégrader, les actes de chaque membre de la famille leur font encore un peu plus toucher le fond. 

« Leila et ses frères » est un drame iranien épique et le troisième film du réalisateur de 32 ans Saeed Roustaee (‘La Loi de Téhéran’).